Résumés des interventions

Happy Claws for Happy Cows : adapter son parage aux différents sols

Evgenij Telezhenko, Enseignant chercheur à l’Université suédoise agricole
Evgenij Telezhenko

Les boiteries, associées aux lésions sur les sabots entraînent un certain nombre de pertes économiques telles qu’une baisse de production, une augmentation de la main d'œuvre et des coûts vétérinaires, une fertilité altérée, la réforme voire la mort. Le parage régulier des sabots est la pierre angulaire d’une gestion efficace de la santé des pieds des bovins, car il permet une détection et un traitement précoces ainsi qu’une prévention des lésions. Les principes standards du parage des sabots sont restés pratiquement inchangés depuis 40 ans et il est nécessaire de les adapter aux animaux et aux systèmes de logement d'aujourd'hui.

Pour étudier en profondeur la biomécanique du sabot bovin et évaluer les conséquences fonctionnelles de différents aspects du parage des sabots, notre équipe du Département des biosystèmes et de la technologie (Université suédoise des sciences agricoles) réalise des études avec un nouveau modèle biomécanique ex-vivo de sabot de bovin. Ce modèle utilise des pieds morts de vaches laitières adultes, avec des capteurs de pression ultrafins insérés dans la sole, permettant de contrôler la charge verticale et la traction des tendons, imitant ainsi une situation de charge proche de la réalité. Cet équipement permet, pour la première fois, de montrer d’une part l'effet de différentes méthodes de taille des sabots et d’autre part l’effet de différents revêtements de sol sur la répartition des forces à l'intérieur du sabot. Nous étudions l’impact de différentes approches de parage des sabots sur la répartition de la pression et de la charge en fonctions des différentes surfaces. Enfin, nous étudions les effets biomécaniques de différents défauts de parage tels que l'enlèvement excessif de la paroi, du talon et/ou de la corne du sabot.

Mon intervention lors des Rencontres Bov’idées portera notamment sur ces différentes études et les observations que nous avons pu faire.

Dans l’ensemble, le parage régulier des sabots est une pratique de gestion essentielle qui peut contribuer de manière significative à la prévention des lésions des onglons et des boiteries chez les bovins. Un bon parage des sabots est un levier important pour améliorer le bien-être animal, conduisant à une meilleure santé globale du troupeau et à une meilleure économie agricole.


En attendant le 27 juin, retrouvez le résumé des 7 interventions des Rencontres Bov'idée dans l'édition spéciale de la lettre Synthèse Elevage.

 

Télécharger l'édition spéciale de la Lettre

Vous avez uUne question ?