Les Rencontres Bov'idée le 13 juin 2019

Lettre Synthèse Elevage n° 5 / Septembre 2014

LSE-VOLAILLE-n°5---2014-09-1
Sommaire : Protection respiratoire : Choisir les bons appareils. Les échangeurs récupérateurs de chaleur : Zoom sur leur nettoyage. Le biofilm est l'allié des microbes : Nettoyage et désinfection s'imposent. Canard de barbarie : Comment lutter contre le picage. Utilisation pratique : Les insecticides ALPHI, TENEXINE et SECTINE® CHOC.

EDITO

Moins d'antibiotiques... plus de biosécurité

La pression continue de monter sur la réduction d'usage des antibiotiques en élevage. Dans son rapport diffusé en juin dernier, l'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) recommande d'abandonner l'usage préventif des antibiotiques sur toutes les espèces pour réduire le risque d'apparition d'antibiorésistance. La métaphylaxie (traitement d'un lot d'animaux comportant des animaux malades et des animaux sains) reste possible mais le vétérinaire devra justifier le traitement... le recours aux antibiotiques à large spectre est déconseillé au profit des antibiotiques à spectre plus étroit.

3 catégories de pratiques à risque

D'une manière générale, le diagnostic devra être plus précis et le recours au laboratoire d'analyse plus important. L'ANSES classe ensuite les pratiques à risque en 3 catégories : à abandonner sans délai, à abandonner à terme et à encadrer. En production aviaire, l'usage préventif des antibiotiques critiques fait partie de la première catégorie tels que les traitements préventifs des poussins au démarrage avec des fluoroquinolones (Enrofloxacine...). La réduction des antibiotiques passera par plus de biosécurité. Son premier objectif est d'éviter d'introduire des maladies dans l'élevage.

Risque de contamination de l'air

L'air et les insectes sont des vecteurs potentiels de germes. Dans cette lettre nous vous proposons un point sur les différentes solutions pour lutter contre les insectes et sur la méthode de nettoyage des échangeurs récupérateurs de chaleurs (ERC). De plus en plus d'élevages sont équipés d'ERC, le nettoyage de ces appareils n'est pas toujours facile mais indispensable pour conserver les performances et réduire les risques de contamination de l'air. Nous avons participé à une étude récente sur le sujet et vous en présentons les conclusions.

Nous vous souhaitons une agréable lecture et vous donnons rendez-vous au SPACE sur notre stand Hall 5, Allée A, Stand 2.

Patrick PUPIN
Dr Vétérinaire Gérant

Vous avez uUne question ?