Les Rencontres Bov'idée le 13 juin 2019

Lettre Synthèse Elevage n° 74 / Septembre 2017

Lettre SE porc n°74_09 2017_page 1
Sommaire : HYDROCARE® : Contrôle du biofilm des canalisations. PULMAROM® : L'alternative aux antibiotiques contre la toux.

Poursuivre le travail de réduction d'antibiotiques

Le 1er plan EcoAntibio a été un succès grâce à la mobilisation des éleveurs et de leur encadrement technique. Le plan EcoAntibio 2 prend le relais jusqu'en 2021 : il ne fixe pas d'objectif chiffré de baisse d'utilisation des antibiotiques, mais encourage à poursuivre la dynamique en consolidant les acquis et en poursuivant les actions engagées. Il incite donc à renforcer la biosécurité des élevages et à mettre en place la recherche de solutions alternatives aux antibiotiques (phytothérapie, aromathérapie...). Nous espérons qu'un cadre réglementaire, intermédiaire entre le complément alimentaire et le médicament, sera défini pour ces produits à base d'extraits de plantes et d'huiles essentielles. Ainsi, nous pourrons inscrire l'indication et le mode d'emploi sur l'étiquette des produits. Il s'agirait là d'un progrès en termes d'information pour l'utilisateur, mais aussi une garantie supplémentaire sur la qualité des produits.

Depuis sa création, Synthèse Elevage conçoit et développe des solutions innovantes en hygiène et en diététique. Notre objectif a toujours été de renforcer la prévention en élevage avec des produits et des méthodes efficaces. Nous sommes donc bien en phase avec le plan EcoAntibio 2 qui encourage les solutions alternatives. Vous pourrez découvrir dans cette lettre le dernier des produits Synthèse Elevage à base d'extraits de plantes et d'huiles essentielles : le PULMAROM®. Tous nos produits sont testés avant d'être mis sur le marché et nous vous présentons les résultats obtenus avec ce produit testé dans les élevages présentant de la toux.

Par ailleurs, vous pourrez découvrir dans cette lettre une étude réalisée le trimestre dernier sur le contrôle de la qualité de l'eau et sur le nettoyage des canalisations la qualité de l'eau à l'entrée de l'élevage est régulièrement contrôlée, moins souvent dans les salles de sevrage. Pourtant la qualité bactériologique de l'eau est déterminante pour la santé du porcelet au sevrage. Nous vous proposons donc de découvrir une méthode simple de nettoyage des tuyaux et de contrôle de l'eau. Bien gérée, la qualité de l'eau au sevrage est aussi une manière efficace de réduire le recours aux antibiotiques.

Bonne lecture.

Patrick PUPIN
Dr Vétérinaire - Gérant

Vous avez uUne question ?